Est-il encore nécessaire de rédiger une lettre de motivation ?

 In Recherche d'emploi

Utilité de la lettre de motivationLa lettre de motivation fait encore partie de la panoplie des méthodes de recrutement courantes. Mais jusqu’à quand ?

Le journal 20 Minutes en Suisse alémanique s’est précisément posé la question : la lettre de motivation est-elle en voie d’extinction? De plus en plus d’entreprises tendent à épargner aux candidats la torture de la rédaction d’une lettre de motivation. L’idée consiste d’une part à simplifier les processus de recrutement. D’autre part à ne plus considérer le candidat comme un « solliciteur d’emploi », obligé de se justifier auprès de l’employeur sur les raisons de sa postulation.

Cette nouvelle posture semble refléter la baisse du chômage observée sur notre territoire. Les entreprises se retrouvent en position de devoir séduire leurs recrues, surtout si elles peinent à trouver des nouveaux collaborateurs. L’abolition de la lettre de motivation relèverait donc de cette action de séduction. La nouvelle mode s’inspire également de l’international, qui ne connaît pas cette pratique, désormais parfois jugée comme rétrograde, d’autant plus à l’ère de la digitalisation.

Mais attention, si la lettre de motivation semble en perte de vitesse, c’est que d’autres outils sont mis en place. Certaines entreprises utilisent des outils pour tester les compétences techniques et sociales. Par exemple, un questionnaire online à remplir par les candidats axé sur le rôle à pourvoir en amont d’un éventuel entretien.

Et surtout, il est évident que si la lettre de candidature disparaît, le CV se doit d’être d’autant plus complet. Il doit aussi être en mesure d’intégrer les informations fondamentales auparavant contenues dans l’écrit de motivation, tels que le profil du candidat, ses objectifs et ses réalisations.

Les méthodes de recrutement ont drastiquement évolué ces deux dernières années. Bien souvent, votre CV passe initialement par le filtre de robots algorithmiques qui vont statuer sur son sort. Il est donc particulièrement utile de s’adresser un coach de carrière pour la rédaction de ce document. Mais choisissez plutôt un coach également actif dans le recrutement. Il saura comment les recruteurs chargés de sélectionner, ou non, votre CV y réagiront. Il pourra également vous apporter un éclairage vraiment percutant sur la manière de le rédiger, ceci afin qu’il soit adapté aux normes actuelles du marché de l’emploi et aux nouvelles technologies.

Pour recevoir des informations intéressantes et utiles sur les pratiques RH actuelles, ainsi que sur les ateliers pratiques que PREFERENCES propose chaque mois, Inscrivez-vous à notre newsletter.

Showing 4 comments
  • Charles Perez
    Répondre

    Certes, le travail  »conséquent » de recherche pour un nouvel emploi demande pas mal d’effort, de concentration et de savoir faire car tout en chacun ne sait pas comment se vendre. De plus, beaucoup de société font maintenant appel des bureaux extérieurs de placement, de recrutement. Les sociétés ont  »out sourcé » la recherche de nouveaux employés. C’est bien triste car il n’y a plus le contact direct avec la société et donc plus moyen de laisser une trace de l’approche que l’on aura faite. De plus, les bureaux de placement reçoivent tellement de dossier, qu’il faut agir d’une manière ou autre afin de se distinguer du lot, du flot de candidatures.
    Oui, un coach et/ou un spécialiste du recrutement peut sérieusement aider. Je le conseil vivement.
    Ce que je déplore le plus, c’est l’aspect humain qui disparait, tout est fait électroniquement avant d’avoir un possible entretien. Un des 1ers critères devient alors presque naturellement soit: la photo! si vous ne plaisez pas, et bien à la trappe!. Puis viennent les mots clés, si il vous en manque par rapport à d’autres candidats, à la trappe à nouveau! Puis puis . . . donc les chances deviennent de plus en plus petite pour être sélectionné. Vient alors le réseau, le  »pistonnage » qui peut vous favoriser vis-à-vis d’un autre. Dur dur de trouver un nouveau job!
    Par expérience, je dirai qu’il faut en 1er: croire en soi et en ses valeurs. Trier ce qu’il faut dire de suite mais en garder pour l’entretien. IL faut se préparer sérieusement et ne pas sous-estimer tout soutien et/ou formation et entrainement pour l’entretien. C’est comme dans le sport, on s’entraine pour réussir une course. Le job, c’est la même chose. Courage!
    Charles

  • Santina
    Répondre

    Merci pour l’article dont la réflexion observée est pertinente.
    Comment choisir avec clairvoyance le coach de carrière parmi la multitude existante en suisse romande ?
    Bien à vous, Santina

  • Thomas Reuter
    Répondre

    Merci Santina, un Coach de PREFERENCES va vous contacter pour vous donner qq informations / astuces. A+ Thomas

  • SannyTrulk
    Répondre

    Make a more new posts please 🙂
    ___
    Sanny

Leave a Comment

Contactez-nous

Vous avez une question ? Laissez-nous un message et nous vous répondrons avec plaisir dans les plus brefs délais.

Start typing and press Enter to search