Est-il plus difficile de trouver un emploi en tant qu’introverti ?

 In Training

trouver un job étant introvertiOn ne cesse de le répéter : la recherche d’emploi passe par le marketing de soi, le réseautage et le contact, notamment téléphonique. Ces exercices sont relativement aisés pour des personnes à caractère extraverti, mais nettement plus délicats pour nos amis introvertis. Serait-ce à dire que les introvertis ont moins de chances sur le marché du travail ?

Un extraverti à la prise de parole aisée pourra nouer des liens rapidement avec ses interlocuteurs et trouver facilement les mots pour les convaincre et les faire rêver. Tandis que l’introverti se rongera les sangs rien qu’à la perspective de prendre le téléphone afin de contacter la personne des RH en charge du recrutement. Qu’en sera-t-il alors de se présenter habilement à des contacts potentiellement utiles lors d’une soirée mondaine ou encore dans le cadre d’un entretien d’embauche face à un tribunal de 6 ou 7 managers ?

Dans notre société où le « paraître » joue un rôle capital, les extravertis semblent devoir jouir d’une longueur d’avance. Cependant, que les introvertis se rassurent : un recruteur averti saura déjouer les apparences et lire entre les lignes. Si l’introverti franchit les premiers écueils de la sélection, il saura tout aussi bien convaincre par ses compétences techniques et ses réponses souvent plus précises et profondes.

Il n’en reste pas moins que le candidat à la nature plus réservée sera appelé à sortir de sa zone de confort afin d’attirer l’attention sur son profil dans un premier temps. La communication écrite étant plus aisée pour un introverti, il peut jouer sur un dossier de candidature et une lettre de motivation particulièrement bien ficelés. Mais le maître-mot est bel et bien l’entraînement. Seule la pratique, répétée et répétée encore permettra à un introverti de s’approprier un discours d’auto-présentation et maîtriser ses émotions sous la pression. Il convient de rédiger initialement le texte et de le répéter devant son miroir, sans oublier le sourire de circonstance. S’imaginer parler à un ami proche aidera à dédramatiser le contexte. Une des clés réside dans la faculté à puiser dans vos forces d’introverti. Projetez-vous et mettez-vous à la place de votre ou vos interlocuteurs. Non seulement en vous documentant à leur sujet, mais en vous posant les questions suivantes : que souhaitez-vous qu’ils pensent de vous, qu’ils ressentent en vous écoutant et surtout qu’ils fassent après vous avoir parlé ?

De retour à la maison, ressourcez-vous au calme et rédigez, en prenant votre temps, un superbe email de remerciement pour le temps consacré. Pensez à le compléter par votre synthèse de la discussion : en tant qu’introverti, vous excellez en principe dans la prise de recul et serez à même de mettre brillamment en lumière les éléments clés capables de motiver votre futur employeur de vous engager.

Pour recevoir des informations intéressantes et utiles sur les pratiques RH actuelles, ainsi que sur les ateliers pratiques que PREFERENCES propose chaque mois, Inscrivez-vous à notre newsletter.

Leave a Comment

Contactez-nous

Vous avez une question ? Laissez-nous un message et nous vous répondrons avec plaisir dans les plus brefs délais.

Start typing and press Enter to search