20% des postes sont pourvus au bouche à oreille

 In Recherche d'emploi

Le bouche-à-oreille comme portail d'emploi

20% des postes sont pourvus au bouche à oreille, sans faire l’objet d’une publication.

La dernière enquête menée par l’Université de Zurich auprès des employeurs montre où les demandeurs d’emploi sont le plus susceptibles de trouver des offres. Chaque année, l’université interroge un échantillon représentatif d’employeurs sur ses canaux de recrutement.

 

 

 

Portails d’emploi populaires

Les résultats de 2018 sont basés sur une enquête menée auprès d’environ 830 employeurs entre avril et juin. Voici le principal résultat : 80 % de tous les postes vacants sont publiés, que ce soit sur le :

  •  site internet de l’entreprise,
  • sur un portail d’offres d’emploi en ligne,
  • dans un réseau de carrière sur internet ou
  • dans des journaux ou des magazines.

Dans près de la moitié des emplois, les employeurs utilisent plus d’un canal d’appels d’offres.

Cependant, certains postes ne sont pas officiellement annoncés. Ces derniers sont mis au concours par le biais de canaux informels :

  • des candidats internes ou
  • le réseau de relations des collaborateurs ou
  • par des partenaires commerciaux.

Selon une étude plus détaillée de l’Université de Zurich pour le Job Market Monitor 2017, l’ordre d’importance des canaux de recherche formels et informels, compte tenu de la part des emplois à pourvoir, est le suivant :

  1. site Web de l’employeur,
  2. réseau de relations des employés,
  3. bourse d’emploi en ligne,
  4. mise au concours à l’interne,
  5. utilisation de candidatures spontanées,
  6. appel à des candidats internes,
  7. contacts avec des interlocuteurs ou clients,
  8. consultants en personnel,
  9. presse,
  10. annonces aux autorités du marché du travail,
  11. revues commerciales et industrielles,
  12. annonces dans un réseau de carrière en ligne,
  13. annonces sur les réseaux sociaux,
  14. bureaux temporaires.

Selon l’enquête, en 2018, 70 % des postes vacants ont été publiés sur les sites internet des entreprises et 58 % sur les bourses de l’emploi, tandis que la presse ne représentait que 7 %. Dans environ 80 % des cas de publication d’une annonce sur le site web de l’entreprise, les employeurs annoncent également le poste concerné sur des canaux officiels. Les offres d’emploi présentes sur les sites web des employeurs se retrouvent par ailleurs souvent « récupérées » sur des portails d’emploi en ligne plus larges, sans que l’employeur n’y soit pour quoi que ce soit. Par exemple, le portail fédéral de l’emploi (arbeit.swiss) recense de nombreux postes vacants « collectés et récupérés » par un moteur de recherche automatique.

Selon les chercheurs, le taux de postes vacants « récupérés » sur les sites web des grands employeurs est susceptible d’être nettement plus élevé que celui des petits employeurs, notamment en raison d’une structure plus claire de leur site internet; en effet, sur les sites des petites entreprises, les postes vacants peuvent être placés de manière quelque peu aléatoire et sont donc moins faciles à trouver pour les moteurs de recherche avec « récupération » automatique des offres.

La Suisse : un petit pays avec beaucoup de portails d’emplois

Il y a de nombreux portails d’emploi en Suisse. Ne serait-ce qu’en ligne, les plus populaires s’élèvent déjà à une trentaine !

Certains sont spécialisés par secteurs ou régions. D’autres sont généralistes, comme Jobcloud AG, détenu à parts égales par les éditeurs Ringier et Tamedia. Ce dernier occupe une position forte et est considéré comme le leader du marché avec ses principaux portails jobs.ch (Suisse alémanique) et Jobup.ch (Suisse romande).

Il est donc important de trouver les bons portails d’emploi lorsqu’on recherche un poste. C’est pourquoi PREFERENCES SA, basée à Lausanne, a mené une recherche sur ce thème en 2018 et met à disposition de ses clients et des demandeurs d’emploi une liste comprenant plus de 200 portails d’emploi online.

 

Source : Hansueli Schöchli « Ein Fünftel der Stellen wird verdeckt vergeben », publié le 27.10.2018 dans le journal NZZ.

 

 

Une question sur le recrutement ? Nous sommes là pour vous !

En cas de questions sur le recrutement via des agences spécialisées ou via les réseaux sociaux, par recherche active ou par annonce, n’hésitez pas à nous contacter !

Depuis de nombreuses années, nous pratiquons toutes les méthodes de recrutement 3.0 et saurons vous soutenir et vous accompagner dans ces démarches de manière modulable selon vos besoins, selon les étapes de votre recrutement et selon votre budget.

 

La question du mois: Et vous, quels moyens utilisez-vous ?

Sorry, This poll is completed on 14-04-2019 - about 3 mois ago

  • Site Web de l'employeur - 0
  • Réseau de relations des employés - 1
  • Bourse d'emploi en ligne - 0
  • Mise au concours à l'interne - 0
  • Utilisation de candidatures spontanées - 0
  • Contacts avec des interlocuteurs ou clients - 0
  • Consultants en personnel - 0
  • Presse - 0
  • Annonces aux autorités du marché du travail - 0
  • Revues commerciales ou industrielles - 0
  • Annonces sur les réseaux sociaux - 0
  • Recherche active sur les réseaux sociaux - 1
  • Agences spécialisées dans le recrutement - 1
Envoyer
Consulter les résultats

Contactez-nous pour plus d’informations.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des informations intéressantes et utiles sur les pratiques RH actuelles.

Participez à nos ateliers pratiques en petits groupes que nous proposons chaque mois.

Leave a Comment

Contactez-nous

Vous avez une question ? Laissez-nous un message et nous vous répondrons avec plaisir dans les plus brefs délais.

Start typing and press Enter to search